Divers

Faire de la moto jusqu'au mont mexicain. Popocatépetl

Faire de la moto jusqu'au mont mexicain. Popocatépetl

Glen Abbott à deux roues sur une montagne fumante au centre du Mexique.

J'ai quitté le chemin de terre pour me reposer; l'air se raréfie ici. Popocatépepetl se rapproche.
À deux roues à l'ouest de Puebla, le soleil levant m'a réchauffé le dos et a illuminé de façon spectaculaire les volcans jumeaux givrés par la neige de Popocatépetl et Iztaccíhuatl, Un panache de fumée blanche a émergé paresseusement du cratère de Popocatépetl.

Popocatépetl, dont le nom en aztèque se traduit par «montagne fumante», a éclaté au moins 15 fois depuis l'ère pré-coloniale et, ces derniers mois, a craché des quantités croissantes de fumée et de cendres dans l'atmosphère, faisant craindre une éruption majeure imminente. À proximité, le volcan Iztaccíhuatl - dont le nom en aztèque se traduit par «femme blanche» - est en sommeil.

À quelques kilomètres de Puebla, j'ai fait un détour par Cholula, la plus ancienne ville continuellement habitée du Mexique. Cholula est peut-être mieux connue comme le site de la Grande Pyramide de Tepanapa - également connue sous le nom de Grande Pyramide de Cholula - la plus grande du monde.

Lorsque le conquistador espagnol Hernán Cortés a envahi Cholula au XVIe siècle, il se serait vanté qu'il y construirait 365 églises - une pour chaque jour de l'année. Bien qu'il n'ait pas tout à fait atteint cet objectif, lui et ses hommes ont brutalement massacré des milliers d'Aztèques, détruit leurs temples et construit tout un tas d'églises catholiques, y compris l'imposante Iglesia de Nuestra Señora de los Remedios au sommet de la pyramide détruite.

En remplissant le réservoir d’essence de Kawasaki à une station Pemex à l’extérieur de Cholula, j’ai rencontré un trio de sympathiques habitants dans une camionnette abîmée, qui ont proposé de me conduire à Puebla State Road 416, un toit noir rural qui me conduirait dans les montagnes. Alors que je continuais vers l'ouest, la température a chuté à mesure que je gagnais de l'altitude. En parcourant de petites villes comme Nealtican et San Nicolas de los Ranchos, un mélange de poussière et de fumée provenant de la cuisson des aliments parfumait l'air.

À Xalitzintla, une petite communauté agricole à environ 30 miles à l'ouest de Cholula, le trottoir s'est terminé et l'ascension vers Paso de Cortés a commencé sérieusement. À une altitude de près de 11 500 pieds, le Paso de Cortés est aussi proche que vous pouvez légalement vous rendre à Popocatépetl. De là, une route de 12 kilomètres qui vous mènerait jusqu'au pied de Popocatépetl est fermée et fermée, selon les panneaux manuscrits, «en raison de l'activité volcanique».

J'ai des nouvelles pour vous. Si Popocatépetl subissait une éruption majeure, vous porteriez un toast, même au Paso de Cortés, à 12 kilomètres.

De Xalitzintla, un sol sableux s'est transformé en gravier meuble et des virages d'escalade serrés ponctués de rochers saillants. J'ai navigué en me tenant debout sur les repose-pieds de la Kawasaki, étonné que tous les véhicules à quatre roues aient pu faire l'ascension. Plus loin, je me suis arrêté pour boire de l'eau et m'adapter à l'altitude.

Une heure et demie plus tard, j’avais parcouru seulement 10 miles de chemin de terre, mais cela m’avait conduit au Paso de Cortés et au Parque Nacional Izta-Popo. Popocatépetl et Iztaccíuatl sont les deuxième et troisième plus hautes montagnes du Mexique et sont communément appelées Popo et Izta, surnoms sans doute plus faciles à prononcer.

J'ai fait le tour du petit rond-point, garé le vélo et me suis rendu au centre d'accueil. Un grand drapeau mexicain s'est brisé dans le vent. Les visiteurs qui sont arrivés en bus touristique - depuis le autre, flanc pavé de la montagne - se promenait et prenait des photos, et les vendeurs vendaient de la nourriture et des souvenirs.

Je prendrais le long chemin du retour à Puebla, en descendant le versant ouest de la montagne - la route goudronnée. Ce serait aussi sinueux et excitant, mais rien de tel que la montée technique sur un sentier de terre presque jusqu'au pied d'un volcan en ébullition.

1

1

C'est la fin de la route, au Paso de Cortés. Popocatépetl se trouve à 12 kilomètres, sur une route fermée et fermée, mais même d'ici, vous vous sentez suffisamment proche pour toucher le volcan actif.

2

2

Popocatépetl (à gauche) et Iztaccíhuatl (à droite) se dressent à environ 30 miles de Cholula, vu ici depuis le patio à l'extérieur de l'Iglesia de Nuestra Señora de los Remedios, une église catholique construite au sommet des ruines d'une pyramide aztèque.

3

3

La Iglesia de Nuestra Señora de los Remedios a été construite au XVIe siècle après la conquête espagnole. Bien qu'il semble reposer sur une colline, il a en fait été construit au sommet des ruines de la plus grande pyramide du monde, la Grande Pyramide de Cholula.

4

4

Popocatépetl se profile au loin, vu d'un champ à Cholula.

5

5

Détail extérieur d'une autre des magnifiques églises de Cholula, construite au XVIe siècle après l'invasion de Hernán Cortés.

6

6

Vers le début de mon voyage, à Puebla, au Mexique. Je n'ai pas pu résister aux couleurs vives et aux contrastes de cette scène. Pour moi, les couleurs au Mexique sont plus vives qu'ailleurs.

7

7

Des enfants costumés attendent de se produire dans un festival en plein air sur le zócalo de Puebla, ou place de la ville.

8

8

Les squelettes et les crânes sont un thème récurrent dans l'art mexicain, comme ces exemples habillés de couleurs vives dans un magasin Cholula.

9

9

Kilomètre 1 de la route nationale 416 de Puebla, qui mène aux montagnes et au Paso de Cortés.

10

11

Le trottoir se termine et la saleté commence. Pas trop dur ici, mais attendez!

11

12

J'ai quitté le chemin de terre pour me reposer; l'air se raréfie ici. Popocatépepetl se rapproche.

12

13

Autoportrait - le Gringo et le volcan.

13

14

Popocatépetl du parc national.

14

15

Un rond-point avec un monument au centre vous accueille au Paso de Cortés. Les marches du monument offrent un lieu de repos avant de se rendre au centre d'accueil à proximité.

15

16

De retour à Puebla, un trio de policiers surveille les choses. Ils hésitaient un peu à se faire prendre en photo, mais ont souri quand je leur ai montré la photo par la suite.

Voir la vidéo: Rando Trail Moto en Catalogne épisode 2 Off road moto Catalogne (Novembre 2020).