+
Divers

Premières descentes des kayakistes de cascades japonaises épiques

Premières descentes des kayakistes de cascades japonaises épiques

Au printemps 2011, Shon Bollock, Darin McQuoid et son équipage ont décollé au Japon pour une aventure en kayak. Voici ce qui s’est passé lors de ce voyage.

1

Premier rapide du voyage

Grâce à un vol sans escale depuis Los Angeles, Shon exécute son premier rapide japonais moins de 24 heures après avoir quitté la maison.

2

Camping

Les terrains de camping ne sont pas courants au Japon, mais heureusement, le camping dans les parkings est plus ou moins ignoré car nous faisons sécher notre équipement à l'extérieur de Minakami.

3

Hommage à un indicatif régional

Ce matin-là, juste à l'extérieur de la zone de rayonnement de la préfecture de Miyagi, nous avions repéré une belle section de rivière qui est devenue connue sous le nom de Phoenix Falls, du nom d'une gravure d'un phénix sortant des cerisiers en fleurs sur un sanctuaire vieux de 200 ans surplombant les chutes. . Ne voulant pas parcourir de distance supplémentaire (prix de l'essence coûteux!), Nous prenons le camping camping au niveau supérieur. Agités et incapables de dormir en raison de l'anticipation de la gestion de Phoenix Falls, nous rendons hommage à l'indicatif régional 530: une zone incroyablement rurale du nord de la Californie (à 30 miles au sud de l'Oregon) dans laquelle Shon et moi avons grandi.

4

Barrage

L'une des bizarreries au Japon est la prévalence de petits barrages artificiels pour aider à prévenir l'érosion. La plupart ont des atterrissages peu profonds, donc Shon sort pour atterrir à plat.

5

Poursuivi par une chèvre

Au large de l'eau, c'était notre journée la plus hilarante du voyage. En explorant la rivière en voiture, nous nous sommes garés dans un parking où un kamoshika (antilope de chèvre japonaise) tentait de monter le pneu de secours à l'arrière d'un petit SUV. En essayant de le filmer, nous avons capté son attention et il a continué à nous chasser sur la route pendant plus d'un kilomètre avant que nous ayons réussi à le perdre, alors qu'il commençait à courir après une autre voiture.

6

Rapides

Ce rapide sur la rivière Zakogawa a une grande hydraulique et un fort potentiel pour provoquer une baignade. Shon intensifie et passe en premier.

7

D'abord les chutes

Près de la fin du Zakogawa se trouve une chute de 40 pieds qui n'avait jamais été courue auparavant. À la base, la majeure partie de l'eau s'écoule dans un mur en contre-dépouille présentant un danger important. Une baignade à la base mettrait la vie en danger. Nous avons cherché longuement et attentivement avant de décider de courir les chutes, et Shon passe en premier.

8

Cody Howard

Cody Howard a inclus la première descente de cette rivière dans son film en eau vive "The Risen Sun". Il nous a invités à ce voyage de retour, et les images de son film nous ont fait demander un retour sur cette magnifique rivière pour notre dernier jour de kayak au Japon.

9

Le rêve

C'est de cela que sont faits les rêves de kayakistes.

10

Finition folle

Parce que la rivière était basse, nous avons remis en question l'acuité de l'exécution de ces chutes de 40 pieds. En fin de compte, quatre d'entre nous ont couru les chutes, mais deux ont eu le vent assommé lors de l'impact au fond.


Voir la vidéo: Test Kayak Gonflable ITIWIT 2 places Décathlon (Janvier 2021).