+
Intéressant

Un sourire d'Haïti

Un sourire d'Haïti

L'obturateur se ferme un instant et un instant est immortalisé dans une série de pixels et de métadonnées… L'objectif peut être l'outil ultime de détachement mais il y a des images qui collent à votre âme.

Entrer dans la série de tentes qui avaient été érigées à la hâte à la suite du tremblement de terre de 2009 sur le tarmac de l'aéroport de Port-au-Prince pour servir d'hôpital de campagne Medishare pour la première fois était une expérience qui restera à jamais gravée dans mon esprit et mon corps. … L'air était un doux mélange gluant et maladif de sueur, de misère et de mort. Il y avait très peu de bruit. Des voix étouffées et des gémissements occasionnels de douleur ou de chagrin étaient à peine discernables au-dessus du bourdonnement du générateur diesel. La vraie souffrance se fait le plus souvent en silence.

J'ai frissonné de la culpabilité d'un intrus qui était payé ce qui équivaudrait à une petite fortune ici en Haïti pour documenter la douleur continue d'un peuple qui souffre depuis longtemps. Je me suis dit le mensonge facile et sûr de moi que mes photographies pourraient changer quelque chose et j'ai commencé à me cacher derrière l'objectif et son obturateur clignotant.

J'ai vu la jeune fille de l'autre côté de la pièce. Un rabat de la tente avait été plié dans une faible tentative de laisser entrer un peu de soleil et d'air frais et la puanteur âcre de la misère et de la mort. Elle regardait la bande de ciel bleu de son lit avec un air de désir et d'innocence perdue.

Ses yeux timides ont rencontré les miens avec une honnêteté et une ouverture qui ont brisé toute barrière linguistique avec mon détachement journalistique soigneusement conçu. J'ai souri et marmonné quelques mots dans un français brisé en m'approchant. Son nom était Julienne et son bras gauche manquait.

Au milieu du chaos, de la destruction et de la mort, son sourire évoquait le courage, le défi contre les obstacles accablants et la puissance de l'esprit humain. Cela reste à ce jour l'une des choses les plus puissantes que j'aie jamais vues ...

1

Julienne à l'extérieur

Les tentes de l'hôpital étaient remplies de patients et de leurs familles. Les volets seraient ouverts pour laisser entrer un peu de lumière et d'air pendant l'après-midi. Quand j'ai vu Julienne pour la première fois, elle était éclairée par le soleil et fixait l'éclat de ciel bleu qu'elle pouvait voir depuis son lit ...

2

Le désir de Julienne

Quoi de plus universel que le désir d'un enfant malade de sortir du lit d'hôpital et de jouer au soleil avec ses amis? Sur le visage de Julienne, j'ai vu tant de désir et de désir de sortir de cet endroit.

3

Les yeux de Julienne

Ses yeux étaient timides et sombres. La culture haïtienne est rude pour les amputés et la route devant Julienne et sa famille est loin d'être facile, mais il y avait tellement de force dans ces yeux ...

4

Le sourire de Julienne

La puissance d'un simple sourire ne cesse de m'étonner. C'est l'un de mes favoris de tous les temps et un témoignage de la puissance de l'esprit humain.

5

Julienne et sa mère

La mère de Julienne décrit le voyage de plusieurs jours de leur village natal à Port-au-Prince et l'hôpital Medishare. Quand ils sont arrivés, le bras cassé de Julienne était tellement infecté que l'amputation était le seul choix


Voir la vidéo: Myrtha (Janvier 2021).