+
Divers

Appelez-moi cynique ...

Appelez-moi cynique ...

Je suis un charognard de siège d’avion, je ramasse les journaux et les magazines que les autres voyageurs ont laissés derrière moi.

C'EST MA SEULE excuse pour lire USA Today's article récent, "Les vidéos des clients sont en vedette dans les annonces en ligne des hôtels."

La prolifération de sites Web permettant à tout utilisateur de télécharger des vidéos - parmi lesquels YouTube, Triporia et TripFilms - a eu un résultat intéressant, et peut-être inattendu: les spécialistes du marketing de l'industrie du voyage recrutent des vidéastes amateurs pour promouvoir leurs produits.

Comme l'a noté le journaliste Roger Yu:

«Désireux de capter l'attention des clients connaisseurs d'Internet, les hôtels prennent de plus en plus au sérieux l'utilisation de vidéos en ligne comme outil de marketing. Ils encouragent et surveillent les vidéos des clients de leurs séjours. Ils créent leurs propres chaînes YouTube et d'autres contenus vidéo pour présenter leurs propriétés et lancer de nouvelles marques. "

Au moins un vidéaste touristique a réussi à obtenir un séjour gratuit de 7 jours au Renaissance Ocean Suites du Marriott à Aruba pour la vidéo qu'il a prise simplement comme un souvenir de ses vacances.

La représentation de Marriott en matière de communication, Kathleen Matthews, est citée dans l'article comme disant: «Nous ne pouvons pas être considérés comme contrôlant le contenu. Nous devons maintenant participer à la conversation. »

Umm. Ouais. Appelez-moi cynique, mais comment est-ce que pêcher les vidéos amateurs des utilisateurs et les payer en cachette pour une autre vidéo ne contrôle PAS le contenu? Une personne à qui on propose un séjour payé dans un complexe des Caraïbes pourrait bien se sentir obligée de produire une vidéo faisant l'éloge du commanditaire du voyage, n'est-ce pas?

Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous!

Photo: Salvatore.Freni (creative commons)


Voir la vidéo: Osons le cynisme! 44 - Retour à Diogène (Janvier 2021).